Brexit, un an après
Au secours, le PS revient !
Pour une véritable écologie !

Améliorons enfin la prise en charge des troubles du spectre autistique

C’est aujourd’hui la journée mondiale de l’autisme. Elle arrive comme une piqûre de rappel à nos gouvernants qui n’ont pas eu à cœur de rattraper le retard phénoménal que nous avons pris dans la prise en charge de l’autisme, qui, je le rappelle, touche environ 650 000 Français.

Que des enfants de la République soient contraints à l’exil pour trouver une main aidante, je ne m’y résoudrai jamais. Les créations de places et d’établissements annoncées il y a plusieurs années n’ont pour beaucoup pas encore été réalisées, faute de moyens alloués, mais surtout faute de volonté et de pilotage cohérent.

Au sujet de l’alliance entre M. Estrosi et M. Macron

La rencontre de ce matin entre M. Estrosi et M. Macron est plus qu’un symbole. C’est une clarification salutaire de la campagne électorale que nous ne nous lasserons pas de décrypter.

“Travailler ensemble”, dans le “respect”, “voire l’amitié”… La poignée de main est plus que cordiale, les mots échangés sont doux, et l’on prend à peine la précaution de dire qu’il ne s’agit pas d’un ralliement.
Si ce n’est pas un ralliement, c’est en tout cas une belle alliance, en bonne et due forme. Les Français ne sont pas dupes, il faut cesser de les prendre pour des imbéciles.

Docteur Macron et Mister Système

Manuel Valls a donc rallié Emmanuel Macron.
La réalité de la candidature Macron apparaît dès lors au grand jour : c’est une vaste entreprise de recyclage des sortants du système.

Manuel Valls dit ne pas accepter “la marginalisation de la gauche de gouvernement”. On entend plutôt qu’il n’accepte pas ‘la marginalisation du gouvernement de gauche” qu’il a dirigé avec Hollande.

Guyane : stop à l’abandon !

Aujourd’hui, les Guyanais se font enfin entendre parce que leurs protestations deviennent si fortes que le gouvernement et les partis politiques ne peuvent plus faire la sourde oreille. Le mépris de la caste pour l’Outre-mer est affligeant. Le dernier exemple est bien sûr la méprise de M. Macron qui a qualifié la Guyane d’« île »… C’est pourtant en Guyane que la France trouve sa plus longue frontière terrestre, celle qui sépare notre pays du Brésil. Pour ma part, j’ai toujours cultivé un vif intérêt pour l’Outre-mer et j’ai développé un véritable projet pour ces territoires. Je me suis rendue en Guyane en décembre dernier. J’ai échangé avec de nombreux Guyanais, dont le maire de Saint-Laurent-du-Maroni. J’ai vu les problèmes qui se posaient en Guyane et, je dois le dire, je ne suis pas étonnée qu’il y ait une révolte face à l’inaction et au mépris du gouvernement. La ministre des Outre-mer…

Décodons les décodeurs

Selon les journalistes des Décodeurs du Monde, j’aurais procédé à des « manipulations graphiques » au sujet de l’euro. Ils m’accusent d’utiliser une base 100 en 2001 pour montrer que l’euro a eu un impact significatif sur les productions industrielles des Etats membres.

Naviguer